Le COE (Comité Olympique Espagnol) et la Xunta (Gouvernement autonomique de Galice) vont parrainer la Course du Pèlerin

Le COE (Comité Olympique Espagnol) et la Xunta (Gouvernement autonomique de Galice) vont parrainer la Course du Pèlerin

Le président de la Xunta de Galice, Alberto Nuñez Feijóo, et le président du Comité Olympique Espagnol, Alejandro Blanco, ont été chargés de présenter la Course du Pèlerin à Saint Jacques de Compostelle en mai 2016.

Les coureurs, organisés en 30 équipes de 10 personnes, ont réalisé par relais un trajet de 785 kilomètres entre le départ et l’arrivée et sont passés par Logroño, Burgos, León, Ponferrada et Sarria.

Le Gouvernement galicien a considéré cette initiative comme une magnifique occasion « d’unir les valeurs jacquaires avec celles de l’olympisme » puisque comme l’a affirmé Nuñez Feijóo, « elle aura lieu pendant l’Année de la Miséricorde, année olympique et celle du 120e anniversaire des premiers jeux olympiques de l’ère moderne – Athènes 1886 – ».

Acte de présentation de la Course du Pèlerin
Acte de présentation de la Course du Pèlerin

De son côté, le président du Comité Olympique Espagnol, institution organisatrice de la course, considère que celle-ci aspire à devenir « d’ici à deux ou trois ans, une référence dans le monde du sport européen ».

Le Chemin Français – itinéraire choisi pour la compétition – a été parcouru par 172 000 personnes en 2015, c’est-à-dire, par deux pèlerins sur trois. Par ailleurs, le Chemin de Saint Jacques a été le point de rencontre de 178 nationalités, ce qui donne à cette originale initiative, selon les termes du responsable de la Xunta , la capacité de devenir « la graine de l’un des événements les plus beaux au monde, celui de réaliser un pèlerinage tout en faisant du sport ».

La Course du Pèlerin se présente comme un véritable défi au cours duquel les participants vont explorer leurs limites et mettre à l’épreuve des valeurs telles que l’esprit et le travail d’équipe. De plus, au delà de la compétition sportive ils pourront découvrir les aspects typiques des municipalités par lesquelles ils vont passer, découvrant leur culture et leur gastronomie. Les gagnants de l’épreuve se verront remettre une sculpture d’un artiste galicien, spécialement réalisée pour l’occasion.